En cas de violation du Pacte, l`employeur peut demander une indemnisation financière pour la perte subie. Les clauses contractuelles prévoient souvent une clause de dommages-intérêts liquidés. En outre, l`employeur peut demander une ordonnance du Tribunal pour interdire à l`employé de poursuivre l`activité concurrente si le Pacte de non-concurrence mentionne expressément un tel droit de l`employeur. Les tribunaux évaluent les intérêts de l`employeur et de l`employé, et peuvent ordonner à l`employé d`arrêter l`activité concurrente si l`engagement de non-concurrence est jugé exécutoire. Toutes les réclamations découlant régulièrement du contrat de travail deviennent exigibles à la résiliation de la relation de travail. Il est contesté si l`employeur et l`employé peuvent convenir que certaines réclamations (en particulier les créances résultant de régimes de primes différés) ne sont exigibles qu`une certaine période après la résiliation. Le droit suisse du travail ne distingue pas les différents types de travailleurs, c`est-à-dire que les mêmes règles s`appliquent à tous les salariés. Il existe des dispositions additionnelles pour certains types d`employés, par exemple pour les femmes enceintes. En outre, les règles statutaires concernant les heures supplémentaires ne s`appliqueront pas aux membres de la haute direction. Outre les dispositions relatives au congé de maternité, il existe d`autres règles sur la grossesse et le statut après la naissance. Ces règles prévoient, en particulier, qu`un employeur ne doit pas mettre fin à la relation de travail pendant la grossesse et pendant une période de 16 semaines suivant la naissance. En outre, un employé ne doit pas travailler pendant une période de huit semaines après la naissance, et elle est seulement tenue de travailler pendant une période supplémentaire de huit semaines si elle accepte de le faire.

De même, l`employé est seulement tenu de travailler pendant la grossesse et Pendant la période d`allaitement si elle accepte de le faire. Le congé de maternité ne modifie pas les termes de la relation de travail. Par conséquent, l`employé aura les mêmes droits et obligations à son retour au travail qu`avant le congé de maternité. Elle devra généralement continuer le même travail qu`avant la naissance, sauf accord contraire avec l`employeur. Seuls les travailleurs indépendants ne sont pas assujettis au droit du travail. Ce n`est pas le libellé du contrat, mais la question de savoir si un particulier est en fait, qui dirige sa propre entreprise, ce qui est pertinent pour déterminer s`il est considéré comme un travailleur indépendant. Si une personne travaille selon les instructions d`un employeur et/ou avec les moyens de travail de l`employeur, elle sera considérée comme un employé.